EARL BARBEYER : élevage de dindes le gaulois

Lire la vidéo

      Dans la nuit du 12 mars 2019, une équipe d’enquêteurs DxE France s’est rendue pour la deuxième fois dans une exploitation (EARL Barbeyer) située à Allex dans la Drôme. Notre première enquête, diffusée récemment, portait sur l’élevage de lapin trouvé sur place. Aujourd’hui nous diffusons les images de l’élevage de dinde, appartenant à la même exploitation, et fournisseur de la marque Le Gaulois.
Nos enquêteurs y ont trouvé des dizaines de dindes mortes, blessées ou avec des malformations au niveau des pattes. Ces animaux sont génétiquement sélectionnés pour produire le plus de chair possible, de telle sorte qu’ils ne peuvent parfois plus tenir debout, leurs pattes ne supportant pas leur propre poids.

      Ces dindes vont passer leur courte vie enfermées dans ce bâtiment, et n’auront aucun accès sur l’extérieur : elles ne verront jamais la lumière du jour. Leur litière ne sera jamais changée durant tout leur séjour dans cet élevage. L’ammoniac qui se dégage des excréments stagnants rend donc l’air toxique.

      Lors de la diffusion de la première enquête sur les lapins, l’éleveur avait justifier les conditions d’élevage déplorables en prétextant la présence d’un virus. Ses autres bâtiments présentent pourtant les mêmes éléments (conditions d’hygiène affligeante, insalubrité désastreuse, cadavres au milieu des autres animaux).

      Chaque année, ce sont 135 millions de dindes qui sont élevées en France.