élevage de poulets pour KFC à Plumelec (56)

Nous remplirons cette section au fur et à mesure des apparitions de l’enquête dans la presse.

Si vous souhaitez diffuser l’enquête, n’hésitez pas à nous le faire savoir via Facebook, par mail ou par téléphone au 06 45 93 73 07.

Le 20 mars 2019, une équipe de DxE France s’est rendue sur l’élevage PB Plum, situé à Plumelec (Morbihan), et fournissant à KFC. Nous avons appelé l’abattoir Galliance Languidic (un des principaux partenaires KFC) qui nous a confirmé cette information.

       Cet abattoir Galliance (groupe Gastronome), tout comme KFC, se vantent de respecter la sécurité alimentaire et les normes de bien-être animal. Cependant, lors de notre visite, nous avons constaté que la situation était toute autre. Les poulets sont élevés dans des bâtiments infestés de parasites : les ténébrions et les poux rouges. Le sol grouillaient et les insectes élisaient aussi domicile dans les plumes des poulets. Le ténébrion est vecteur de plus de 60 maladies pouvant toucher les volailles, dont les plus connus sont la grippe aviaire et la salmonelle. Cet insecte dont il est pratiquement impossible de l’éliminer d’un poulailler (comme l’éleveur ne changera jamais la litière au cours de la vie de son lot de poulets), peut aussi s’attaquer aux poules en les mordant ce qui peut causer de graves infections. Le pire, c’est que ces insectes sont transmissibles d’un lot de volailles à l’autre. Quant à lui, le pou rouge, se nourrit du sang des poules et peut lui aussi transmettre des maladies comme la salmonelle et différentes sortes de E.coli. De plus, les morsures à répétition que subissent les poules, peuvent entraîner chez elles une anémie et de fortes démangeaisons qui sont à l’origine de la perte de plumes, et de la diminution du système immunitaire, ce qui les rend plus vulnérables aux maladies et infections.

      Les poulets présentés dans la vidéo sont à croissance rapide. Ils doivent atteindre leur poids optimal en seulement 45 jours, ce qui peut entraîner des problèmes au niveau des pattes (le poulet est trop lourd pour supporter son propre poids). Ceux que nous avons vu vivaient leur derniers jours. Lorsque nous nous sommes de nouveau rendu sur l’élevage deux jours plus tard pour tenter de rencontrer l’élevage et faire une enquête de voisinage, nous avons appris que les poulets venaient tout juste d’être envoyé à l’abattoir.

      Chaque jour en France, 170 000 personnes consomment ces poulets chez KFC. Ces personnes font confiance à cette chaîne de restauration rapide pour se nourrir, alors que l’on peut constater dans cette vidéo que le bien-être des animaux, ainsi que la sécurité des consommateurs ne sont pas respectés.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute demande d’informations et de photos complémentaires.

Lire la vidéo